Les bonsaïs : une attention toute particulière

Le bonsaï est la reproduction de formes d’arbres naturels en miniature. Cette forme d’art trouve ses origines au Japon et en Chine, où elle est pratiquée depuis des siècles. Les bonsaïs sont cultivés dans des pots et dépendent totalement de vous pour leur entretien. Avec des soins appropriés, votre bonsaï restera en bonne santé, beau et miniature pendant de nombreuses années. Étant donné que votre bonsaï est un arbre miniature vivant, sa beauté augmentera à mesure qu’il mûrit au fil des ans. Voici quelque instruction pour l’entretien d’un bonsaï.

Arrosage

L’arrosage est un facteur important de l’entretien d’un bonsaï. Les bonsaïs doivent être arrosés dès que la couche superficielle du sol semble sèche. Selon le type et la taille de votre arbre, ainsi que le type de sol que vous utilisez, la fréquence d’arrosage peut varier, et même être journalière. Par conséquent, il est préférable d’arroser chacune de vos plantes de bonsaï individuellement, au lieu de vous en tenir à une routine. Lors de l’arrosage de votre bonsaï, l’objectif principal est de saturer complètement le système racinaire avec de l’eau. Pour assurer une saturation adéquate, arrosez jusqu’à ce que de l’eau s’échappe par les trous d’évacuation. Pour permettre un bon drainage, de nombreux bonsaïs viennent avec un plateau pour recueillir l’excès d’eau. Si un bonsaï est trop arrosé, ses racines se noient dans l’eau et sont privées d’oxygène, ce qui empêche toute croissance supplémentaire pour soutenir l’arbre.

Choisir le bon sol pour votre bonsaï

La clé pour choisir le bon sol pour votre l’entretien d’un bonsaï est de choisir celui qui offre un drainage adéquat. Ajoutez des roches volcaniques ou des cailloux, pour améliorer le drainage et introduire de l’air dans le sol. Le mélange de sols idéal devrait également permettre de retenir l’eau, ce qui peut être amélioré en ajoutant de l’argile. La fertilisation de votre bonsaï lui assure de recevoir la quantité appropriée d’éléments nutritifs nécessaires pour rester en bonne santé. Un engrais pour bonsaï équilibré contient des quantités égales d’azote, de phosphore et de potassium. Avant de fertiliser, assurez-vous de bien arroser votre arbre, car il est nocif de fertiliser la plante lorsque le sol est sec.

Rempotage

Le rempotage a pour but d’enlever l’excédent de racines qui peuvent tuer la plante ou l’empêcher d’avoir assez de nutriment. Les bonsaïs doivent être rempotés tous les deux à cinq ans, selon la rapidité de leur croissance. Voici les étapes de base pour rempoter votre bonsaï, retirez délicatement l’arbre de son pot. À l’aide de cisailles tranchantes, coupez la couche externe des racines. Inspectez la masse racinaire pour détecter les zones de pourriture et coupées au besoin. Ces zones peuvent indiquer où le bonsaï ne reçoit pas suffisamment de drainage. Nettoyez le pot et éliminez les taches brunes ou vertes. Placez des carrés de treillis au-dessus des trous de drainage pour empêcher le sol de tomber. Remplir le fond du pot avec de la terre et place l’arbre sur le dessus. Remplissez les trous restants et les lacunes où la racine existait avec de la terre.

Les plantes vertes d’intérieur les plus courantes pour une pièce à vivre
Faut-il éviter de mettre des fleurs dans sa chambre à coucher ?