Zoom sur les plantes carnivores : comment les entretenir et avec quelles précautions ?

Que ce soit pour leur pouvoir anti-moustique ou leur originalité, les plantes carnivores remplissent progressivement vos intérieurs. Ces plantes requièrent des soins pour se développer dans les appartements et maisons ; il est alors déconseillé de les cultiver dans le sol même sous vos latitudes. Découvrez comment entretenir ces plantes et avec quelles précautions.

Un petit mot sur les plantes carnivores

Pour bien s’épanouir, les plantes exigent des éléments utiles et particuliers comme le soleil, l’eau et les sels minéraux. Les nutriments essentiels passent le plus souvent par la racine de la plante pour s’alimenter.

Quant aux plantes carnivores, elles vivent dans des terres pauvres en nutriments essentiels ; pour prospérer et donc s’alimenter, elles sont alors censées développer des pièges.

Sachez que l’entretien plante carnivore requiert une attention particulière.

Comment entretenir les plantes carnivores ?

La plante carnivore ou plante insectivore se cultive dans un pot qui est réellement tenu d’offrir de plus en plus de surfaces aux racines, quitte à être immodéré. Elle demande beaucoup d’espaces, mais peut, dans ce même récipient, vivre ensemble avec ses congénères. Durant le rempotage, qui est censé se réaliser tous les quatre ans, la dimension du nouveau seau doit correspondre aux croissances de la plante. La combinaison de sable d’aquarium et de tourbe blonde naturelle de sphaigne doit être remplie d’eau avant d’y planter la plante en question.

Les plantes insectivores sont spécialement friandes de soleil. Il est capital de les poser près d’une fenêtre et de tirer profit des jours merveilleux pour les laisser s’aérer dans le jardin ou sur le balcon.

Si la température vient alors à diminuer, il est recommandé de ne pas les rentrer en précipitation. Cependant, il est important de les laisser délicatement.

La majorité des plantes carnivores perdent totalement leur feuillée à l’automne. Tâchez de ne pas commettre une erreur de les laisser en pensant qu’elles sont mortes.

Pour information, l’entretien plante carnivore débute avant tout par l’arrosement.

Quelques précautions pour garantir l’épanouissement des plantes carnivores

En général, ces types de plantes requièrent une lumière, et si possible la lumière du jour, mais non enflammée. Pour les droseras, sarracenias et dionées par exemple, un appui de fenêtre ensoleillé est susceptible de correspondre à merveille. Il sera néanmoins nécessaire de faire attention au soleil d’été qui peut incinérer les plantes par les vitres.

Quant à l’humidité, même plantée à l’extérieur, il est nécessaire de prendre des précautions pour assurer aux plantes un minimum d’humidité atmosphérique. Le mieux est de se servir d’un grand récipient, ce qui agrandit l’espace d’évaporation et crée en outre un type de « nuage » humide sur la vase. Pour garder cette humidité, il importe de mettre le pot dans un lieu protégé du vent, un facteur qui peut dessécher vite les plantes, et ceci principalement s’il est chaud et quasi-constant.

Bref, l’entretien plante carnivore demande d’avoir certaines connaissances en la matière.

Le jardin aquatique : comment intégrer l’élément eau dans son jardin ?
Un paysagiste peut-il me créer un jardin sur-mesure ?