Se créer un jardin japonais : avec quoi le composer ?

Vous avez envie d’un jardin zen. Que vous disposiez d’un petit ou d’un assez grand espace, vous pouvez créer vous-même un jardin japonais. Adoptez la culture nippone mélangée à la beauté de mère Nature. Un jardin entièrement personnalisé et selon vos attentes. Comment est-ce faisable ? Avec les bons outils et les éléments adéquats, créez un paysage digne du pays du soleil couchant.

Première étape, la base. Verdure et « bonsaïs » au rendez-vous

Que serait un jardin japonais sans verdure ? Une pelouse verte dans un grand jardin ou une petite parcelle de mousse verte si votre espace est restreint. Adoptez la « green attitude » pour un jardin japonais parfait. Ensuite, de ce qui est arbres et autres buissons pouvant composer votre jardin, optez pour des arbrisseaux ou des arbres qui ne grandissent pas rapidement. Si vous avez de la place, plantez des bambous aux limites de votre jardin zen. Les bambous sont très représentatifs du Japon. Les azalées se marient aussi avec le contexte zen. Il suffira de les tailler afin qu’ils restent petits et touffus. Avec les bambous, pour donner une vraie touche authentique à votre jardin, plantez des arbres « niwaki ». Ce sont des arbres typiquement japonais. Taillés d’une façon très spéciale, ils sont similaires aux bonsaïs, mais en grand
format.

Les petits jardins, quant à eux, auront le plaisir d’accueillir les bonsaïs de toutes sortes. Les bonsaïs étant des arbres taillés quotidiennement et minutieusement afin de ne jamais atteindre leurs tailles adultes. Plus précisément, ce sont des arbres nains.

L’eau, l’incontournable des jardins japonais

Pour ceux qui bénéficient d’un grand emplacement, vous pouvez construire un étang de taille moyenne surmonté d’une fontaine. Tout cela pour donner une impression de source naturelle. L’étang pourra être parsemé de quelques nénuphars (sans en abuser). Vous pouvez confectionner votre source artificielle en utilisant des gros bambous, pour un effet encore plus naturel.

Pour les petits jardins, inutile d’avoir un étang. Une petite fontaine fera l’affaire. Le style étant toujours l’effet naturel, évitez les fontaines tape-à-l’œil ou trop modernes, optez pour du
bois si vous en trouvez.

Les pierres, les galets, pour une touche rustique

Pour encore plus de naturel, les pierres (appelées aussi « ishi ») seront de la partie. Choisissez des pierres et des galets de différentes formes. Vous pouvez les entreposer près de votre source pour un effet optimal. Les grands jardins peuvent être agrémentés de sentiers en pierres pour atteindre la fontaine ou la source. N’oubliez pas de mettre en valeur ces principaux éléments avec quelques éclairages, pour illuminer votre jardin japonais même la nuit.

Le jardin aquatique : comment intégrer l’élément eau dans son jardin ?
Un paysagiste peut-il me créer un jardin sur-mesure ?